La psychothérapie , c’est quoi au juste ?

La psychothérapie verbale.

Une souffrance impalpable…

La souffrance psychique est encore de nos jours mal acceptée malgré un assouplissement des consciences, elle reste souvent incomprise, effrayante et cachée.

Peut être parce qu’elle relève du domaine de l’invisible…

En effet, cette souffrance n’est pas palpable à l’image de son binôme la souffrance physique et pourtant elles ne sont jamais bien loin l’une de l’autre…

De même, le soin psychique sous toutes ses formes est très stigmatisé, il souffre des pires préjugés et idées reçues. Les psys c’est pour les fous, ça ne sert à rien d’en parler etc…

De ce fait, Le grand public ignore souvent que l’on peut consulter pour des raisons, comme les troubles du sommeil, de l’appétit, de la libido (ces instances sont étroitement liés aux affects), les phobies, les troubles obsessionnels, mais encore les émotions négatives inexplicables: tristesse, sentiment de vide, colère, jalousie démesurée etc…

Mais aussi ,un changement difficile à gérer dans sa vie: un déménagement, un divorce, un deuil insurmontable, la maladie, la stérilité mais aussi un mariage ou une naissance, ces évènements aussi bénin ou heureux puissent –ils paraîtres peuvent générer des angoisses de part le remaniement psychique et affectif qu’ils impliquent.

Évidemment, les personnes ayant subi un fort traumatisme, ou une quelconque forme de maltraitante ou de dépendance pourraient y trouver un grand soutien.

Voici la définition qu’un enfant de 5 ans à offert à Marcel Rufo célèbre pédopsychiatre, c’est peut être encore la plus simple et la plus parlante:

« Toi, tu es le docteur des soucis »

Et à un degré plus au moins élevé, des soucis, nous en avons tous.

 

La psychothérapie possède donc un vaste champ d’action allant du traitement psychologique à l’équilibre de la personnalité.

 

Parler c’est marcher devant soi…

Il existe des méthodes très élaborées pour soulager ce type de souffrance,

La psychothérapie verbale invite le sujet à se libérer de ses tensions psychiques par la parole, l’analyse de son histoire, de son vécue ainsi qu’une descente vers son inconscient au travers de l’analyse des rêves par exemple.

Elle permet à la personne en souffrance de repérer les schémas qui la font souffrir mais aussi de libérer des contenus refoulés dans son inconscient et qui parasitent son quotidien.

Le tout au travers de sa propre parole qui sera entendue et accueillie de manière bienveillante.

 

La parole ainsi libérée dans un lieu neutre peut être clairement entendue par la sujet lui même, parfois pour la première fois.

Raymond Queneau écrivait en 1950 : « Parler c’est marcher devant soi » cette phrase reflète bien l’aspect libérateur et autonomisant de la psychothérapie verbale

 

Des résultats surprenants…

Véritablement libératrice, la psychothérapie va souvent au delà des espérances

En effet, les symptômes qui ont poussé la personne en souffrance a consulter disparaissent généralement

Et la personne se voit riche d’ une meilleure connaissance d’elle même et de fait s’instaurent des relations plus harmonieuse avec son entourage.

 

Santarelli Laetitia

Psychothérapie Adultes et enfants

0590 51 11 69 – santarellilaetitia@gmail.com

Write a comment